vendredi 25 octobre 2013

L'affaire du sac plastique

Comme vous avez pu le constater depuis quelques années, on ne nous donne plus de sacs plastiques lorsqu'on fait des courses; ou alors, faut raquer et ça c'est hors de question....surtout pour un sac plastique bien moche. Bref, imaginez donc Rosalie tous les dimanches matins à 9h25 en quête d'un sac plastique, désemparée face au vide de son sac à sacs, qui, dans les années 80, débordait de contenants de tailles diverses. Là, normalement, vous vous demandez pourquoi Rosalie a besoin d'un sac plastique tous les dimanches matins à 9h25. Je vous le donne en mille : pour aller à l'acquabiking avec ses copines. Rosalie glisse dans son sac à main ses chaussures ( en plastique) magnifiques, son une-pièce non moins magnifique, sa bouteille d'eau et enfourche son vélib pour aller retrouver un coach musclé et bronzé qui l'encourage à pédaler très très vite dans l'eau. Tout ça c'est bien beau, sauf qu'après ses affaires sont toutes trempées et on ne peut décemment pas tenir ce blog et brandir un sac plastique tout naze dans les vestiaires pour ranger discrétos son matos! 
Pour remédier à cette affreuse situation, Rosalie a donc cousu une pochette avec du coton enduit à l'intérieur, mais attention, du beau coton enduit Michael Miller car quand on a connu l'horreur des sacs plastiques, on ne lésine pas avec la doublure de sa pochette. Sans parler du biais rose fushia thermocollant pour les finitions de la petite poche intérieure spéciale maillot et du joli coton pour l'extérieur trouvé chez Linna Morata



Pour tout vous dire, Rosalie allait se saisir des ciseaux pour découper sa toile cirée, jubilant de coudre enfin un truc pour elle, quand sa nièce d'ado l'a abordée de la sorte : "Dis-moi, tata (parfaitement, tata), j'ai besoin d'une trousse pour mettre mes pinceaux et mes peintures. Tu crois que tu peux m'en coudre une, là maintenant, tout de suite? Ce serait trop bien!". Résultat, une petite trousse doublée en coton épais pour la miss, histoire de me faire la main avant de m'attaquer à ma pochette. 


Pour la pochette : tuto trouvé ici
Pour la trousse : tuto trouvé ici
Les étapes sont globalement les mêmes mais les finitions de la fermeture éclair sont plus nettes avec le tuto de la pochette.

Rosalie 

4 commentaires:

  1. La voisine du dessus25/10/13 10:52

    Très jolies ces pochettes ! et ce tissu M. Miller est l'un de mes préférés ! ainsi donc si on t'appelle "tata" on peut en avoir une ?!!! je ne fais pas d'aquabicking, mais mes affaires de danse sont souvent à tordre elles aussi ! lol of course !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Euh, pas sure pour le "tata".

      Supprimer
  2. Dis dons, tu mégotes pas quand tu te fabrique un sac plastique! XD

    RépondreSupprimer